Close

Chaussures de sécurité ou basket de sécurité ? faites votre choix !

Le succès de la basket se répand dans les lieux de travail, là où d’ordinaire ne se rencontraient que les chaussures de sécurité requises. C’est à croire qu’on ne souhaiterait plus sacrifier son confort et son style à la sécurité. La basket va-t-elle régner sans partage dans les chantiers, ateliers et garages ? Doit-on craindre que cette tendance de ce produit puisse nuire à la sécurité ?

La basket de sécurité

Elle se distingue de la chaussure classique par son apparence et le confort qu’elle procure. Son apparence se règle sur l’esthétique générale d’une basket, c’est-à-dire des lignes sportives, décorées dans quelques cas de nombreux coloris. Son port confortable est dû à sa semelle légère et sa souplesse. Apprenons (si ce n’est déjà le cas) que la basket de sécurité sait conjuguer les avantages de la basket avec les qualités que l’on requiert d’une chaussure de sécurité. Leurs fabricants ont su les concevoir pour qu’elles répondent aux exigences des normes professionnelles qui s’échelonnent entre S1 et S3. C’est-à-dire que se trouvent des baskets ayant la propriété d’être antistatique, résistante à la chaleur extrême, aux hydrocarbures, à la perforation, à l’écrasement, et même parfois aux attaques de micro-organismes. Tout ceci en conservant les agréments que l’on attend d’une paire de baskets, ce qui donne à priori l’avantage à cette dernière s’il fallait choisir entre elle et une chaussure de sécurité.


Plus d’informations sur les chaussures de sécurité : https://www.modyf.fr/chaussures-de-securite


La chaussure de sécurité

On aurait dès lors tendance à penser que les jours de la chaussure de sécurité sont comptés. Elles sont en effet plus lourdes, plus encombrantes, et dans quelques cas plus rigides. Seulement elles gardent des caractéristiques qui lui permettent encore de subsister ça et là. La taille haute par exemple. Le fait de couvrir chevilles et parfois mollets empêchent efficacement l’infiltration des liquides. La rigidité peut trouver certains inconditionnels, notamment dans les cas où existent les risques de torsion de chevilles. Dans le milieu médical le personnel garde une préférence pour le sabot, plus aisément stérilisante et facilitant mieux l’hygiène. De même que dans la sécurité privé et public, l’agent doit être de bonne présentation tout en ayant aux pieds un matériel apte à le protéger.

Alors que choisir ?

Le choix est à peu près le même que celui qui devait se poser à l’époque où l’on se battait en armure : quelle est la protection qui me convient le mieux? La réponse est à l’évidence à chercher dans la fonction que l’on occupe, mais c’est également une affaire de goût : coloris (noir, marron, beige, …), lacets plus au moins larges, en cuir ou non, etc. Comme il a été rapporté ci-dessus, il existe des professions où la chaussure, des bottes et le sabot ne sont pas près de céder leur place à la basket. Force cependant est de constater que la basket est en mesure de trouver grâce aux yeux (et surtout aux pieds) de plus en plus de salariés exposés aux risques des travaux manuels. Les chaussures sont des accessoires en matières de sécurité; elles se déclinent en version homme et femme et remplissent à toutes les exigences énumérées par la norme EN ISO 20345. Légère et avec le confort et le style en plus. Que vous optiez pour des chaussures à doublure, montantes, légères ou avec embout en acier, l’important est que vous soyez en sécurité dans des chaussures de sécurité à votre pointure, quelle que soit la tache que vous allez établir ou quel que soit les produits que vous utiliserez.

Gageons qu’à terme, il ne restera plus que la préférence personnelle du modèle de quelques uns qui fera que l’on rencontrera encore parfois des chaussures de sécurité traditionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *